[Critique] Sori : Voice from the Heart

Sori : Voice from the Heart

Cet article a été publié sur le site web La Zone TechnoCulturelle.

Sori : Voice from the Heart a été présenté durant la 20e édition du Festival Fantasia et le film se présenté lors du New York Korean Film Festival 2016.

Cela fait maintenant 10 ans que Yoo-ju est portée disparue après un terrible incendie dans le métro. Son père Kim Hae-gwan a encore un petit espoir de retrouver sa fille chérie. Les recherches de Hae-gwan le mèneront vers une petite île. Cependant, ce n’est pas sa fille qui trouvera, mais un satellite américain qui s’est écrasé sur la plage. Celui-ci dit pouvoir retrouver Yoo-ju ! L’espoir de Hae-gwan reprend un second souffle. Le satellite semble posséder des émotions humaines, car il a des remords et il est aussi à la poursuite d’une quête semblable. Hae-gwan le nommera Sori. Ensemble, ils tenteront d’élucider le mystère de la disparition de Yoo-ju. Néanmoins, un organisme gouvernemental avec l’aide de spécialistes américains est à la recherche de Sori, car il contient de grands secrets !

 

Pour la suite de mon article, je vous invite à le lire ici.