Cet article a été publié sur le site web Facteur Geek.

 

Un anime prometteur rempli de pow-pow contre des méchants extra-terrestres, de sang, de violence, de drame et de nudité. Cette série est basée sur le manga du même nom.

Kei Kurono est un étudiant normal qui vit dans un monde très égoïste, et lui-même se fout un peu de tout. Un jour, dans le métro, un de ses amis d’enfance (Katou Masaru) qui essaie de sauver un sans-abri saoul tombé sur les rails. Personne ne veut l’aider, Katou s’aperçoit que Kei est présent et lui demande son aide. Forcé, Kei descend l’aider et ils réussissent à le remonter sur le quai. Cependant, le métro arrive… Les deux protagonistes se font écraser, déchiqueter par le métro. Ils se voient téléporter dans une étrange salle où d’autres personnes sont déjà là. Dans cette salle, une mystérieuse boule noire, nommée Gantz, prend contrôle de leur destin en les forçant à participer un jeu dangereux et horrible où ils doivent survivre et combattre des extra-terrestres avec une technologie étrange d’armement et d’armures.

 

J’ai trouvé l’histoire très intéressante par le mélange entre la science-fiction et un jeu horrible où il faut être prêt à mettre sa vie en jeu pour survivre. L’histoire est remplie d’action, cependant, elle s’étire un peu et n’explique pas tout, par exemple, pourquoi Gantz envoie ceux qui sont morts, combattre les Extra-terrestres. Essayent-ils de conquérir la Terre? Aucune idée! Pourquoi vouloir les tuer quand certains semblent inoffensifs à première vue? Tous pleins de mystères qui doivent être surement éclaircis dans le manga puisqu’il est toujours en écriture (il a commencé en 2000, et 12 ans plus tard, l’histoire continue toujours après plus de 33 livres que je ne les ai pas lus). Une autre chose qui n’est pas expliquée, c’est quand ils tuent des Extra-terrestres, les personnages accumulent des points, pourquoi? Cependant, j’avais déjà eu la réponse, car j’avais vu les deux Live-Action Movies au festival Fantasia l’an dernier. Après les avoir vu, j’ai eu le goût d’acheter la série en espérant en comprendre plus. Donc, après avoir reçu 100 points, deux choix sont offerts au participant, soit de ramener quelqu’un dans le jeu ou bien de se libérer du jeu et reprendre sa vie. Dans la série, ils ne se rendent pas à ce point dans le développement de l’histoire. Vraiment dommage.

Sinon, j’ai trouvé l’animation très bien et très fluide. Le style des personnages et des lieux est bien représenté et dessiné. Les personnages féminins de la série ont la taille traditionnelle des filles dans les animes, c’est-à-dire une poitrine généreuse et beaucoup de courbes. La bande sonore appuie bien la série, elle nous stresse au bon moment. La chanson d’ouverture (« Super Shooter » par Rip Slyme) est bonne et nous stimule avec son rythme rapide pour l’action à venir. La chanson de clôture (« Last Kiss » par Bonnie Pink) finit bien l’épisode avec un tempo plus lent. Les voix en anglais sont excellentes, mais je n’ai pas écouté les voix japonaises.

Bref, j’ai aimé l’histoire et en même temps, j’ai été déçu par la fin et le manque d’explication. Pour les fans d’animation japonaise et du manga, je le recommande. Mais si vous ne l’êtes pas plus qu’il le faut, je vous recommanderais plus de voir le deux Live-Action Movies qui explique un peu plus l’histoire et qui durent un peu moins longtemps.

Recommandé

Points positifs :

  • Prémisse intéressante
  • Plein d’action
  • Beau concept de costumer
  • Anime bien faite
  • Variété de méchant

Points négatifs :

  • Fin sans réponse
  • Histoire qui s’étire à certains moments

Fiche technique :

  • Produit par: Gonza
  • Dirigé par: Ichiro Itano
  • Distribué par: ADV Films -> Funimation
  • 2004
  • Style: Action, drame, horreur, science-fiction, surnaturel
  • 2 saisons de 13 épisodes, soit 650 minutes (24 min/épisode)
  • 10 DVD
  • Audio: anglais 5.1 et japonais 2.0
  • Sous-titres: anglais
  • Pour un public mature (violence, sang, nudité)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *