MMPR (1)Après 20 ans d’absence au petit écran, les Mighty Morphin Power Rangers originaux sont de retour pour de nouvelles aventures, mais cette fois-ci, c’est en bande dessinée que cela se déroulera.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas les MMPR, c’est un groupe de jeunes adolescents qui a été recruté par Zordon, un être intergalactique qui veille à protéger la Terre contre les envahisseurs. Chaque Ranger a des habiletés et des faiblesses différentes. Mais, quand ils unissent leurs forces et quand ils appellent leurs Zords (leurs robots) et les unissent pour former le Megazord, ils réussissent toujours à vaincre leurs ennemis.

Les Power Rangers, c’est plus de 750 épisodes à la télévision, quelques films et téléfilms, des jeux vidéo, des figurines et des jouets. Évidemment, il y a eu plusieurs équipes au fil du temps, et ils ont eu de nouveaux pouvoirs à chaque génération. L’origine des Power Rangers provient du Japon. La série Super Sentai a été adapté en Amérique et elle est devenue les Power Rangers. Au Japon, il y a plus de 38 saisons de Super Sentai depuis 1983 tandis que les Power Ranger ont 21 saisons depuis 1993.

L’équipe originale est composé de Jason Lee Scott [Red Ranger, Tyrannosaurus], Kimberly Hart [Pink Ranger, Pterodactyl], Billy Cranston [Blue Ranger, Triceratops], Trini Kwan [Yellow Ranger, Sabertooth Tiger] et Zack Taylor [Black Ranger, Mastodon].

PowerRangers-1En 1993 (la même époque que la série originale), des archéologues font la découverte d’un immense robot extraterrestre qui a été enfoui dans le désert afin de protéger les lieux. Le robot a été activé par un des archéologues, sans le vouloir, et il a commencé à attaquer ceux qui s’y trouvaient. Heureusement, nos Rangers avec leurs Zords sont là pour l’arrêter. Cependant, le robot utilisera une de ses armes qui rendra les Zords en pièces détachées. Par le fait même, nos Rangers en sont affectés. Chacun se retrouve avec un casque d’un autre Ranger, et ils ne sont plus capables de contrôler leur pouvoir.

Voyant une belle opportunité d’anéantir les Power Rangers, Rita Repulsa va envoyer ses sbires pour récupérer le robot et le transformer pour qui soit sous son contrôle. Après cette transformation, le robot commencera à attaquer tout ce qui bouge.

Les Power Rangers réussiront-ils à récupérer leurs pouvoirs? Arrêteront-ils ce robot? À suivre…

power-ranger-heroes

Cette bande dessinée a été écrite par Stefan Petrucha, dessinée par PH Marcondes, colorée par Laurie E. Smith et éditée chez Papercutz.

La structure narrative de cette BD ressemble beaucoup à un épisode des MMPR. C’est-à-dire, il y a une introduction à l’histoire, l’attaque d’un monstre, l’arrivée de Power Rangers, des combats, une minidéfaite de PR, les PR reviennent plus fort ou avec une stratégie, ils anéantissent le monstre et il y a la conclusion de l’histoire avec une morale.

***Désolé, les numérisations des pages ne sont pas à leurs meilleures***

L’histoire s’adresse principalement pour les amateurs de MMPR et aux enfants. Pour quelqu’un qui ne connait pas les MMPR, l’histoire est simplette et légèrement ridicule. Mais, pour un amateur de la série, c’est tout le côté nostalgique qui fera apprécier cette histoire.

Les dessins sont corrects. Ce n’est pas la plus belle bande dessinée que j’aie lue, mais ça fait le travail. On reconnait facilement nos protagonistes, même s’ils ne ressemblent pas énormément aux acteurs qui les incarnaient. C’est surement un plus à cette BD, vu que l’artiste a été libre de les dessiner comme il veut. Je trouve que les artistes de comics qui essaient de dessiner parfaitement les acteurs se plantent plus souvent et rendent les BD beaucoup moins intéressantes.

Les costumes sont bien dessinés, l’artiste a opté pour un mélange entre les costumes originaux et ceux du film MMPR (1995), c’est-à-dire un mélange entre l’habit d’élasthanne (spandex) et l’habit pleins de muscles. Les Zords sont aussi bien dessinés.

Ce qui manque à la bande dessinée si je la compare à la série télé, c’est toute l’ambiance. Oui, je sais, ce n’est pas comme à la télé. Il manque la bande sonore qui joue beaucoup sur l’ambiance de la série. Je pense que c’est plus la trame sonore qui me fait triper quand je regarde la série. Je trouve que, dans la bande dessinée, il manque beaucoup de transition. En trois cases, le Magazords est assemblé, c’est un peu dommage, mais bon, c’est le côté nostalgique en moi qui aurait aimé voir l’arrivée et la transformation des Zords en Megazord.

Cette bande dessinée contient 64 pages de nostalgies et elle coûte entre 8 et 15 $ selon la version que vous achetez et où vous l’achetez. Ce premier tome est disponible en couverture souple ou en couverture rigide. Le second tome sera disponible le 7 octobre 2014, selon Amazon.ca.

Pour conclure, je ne pourrais pas recommander cette BD à quelqu’un qui ne connait pas les Power Rangers. Cependant, je le recommanderais fortement à un amateur nostalgique de la série télé des MMPR et aussi, aux parents qui voudrait faire découvrir l’univers de Power Rangers à leur enfant.

 

P.-S. Trois des Power Rangers originaux, dont Austin St. John, David Yost et Walter E.Jones, seront présents au Comiccon de Montréal en septembre prochain. C’est un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs des MMPR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *