Ce panel a été animé par Jean-Dominic Leduc (comédien, auteur et chroniqueur BD). Avec lui, il y avait Bernie Mireault (Mackenzie Queen, The Jam, Dr. Robot), Gabriel Morrissette (Northguard, Fleur de Lys, Angloman) et Yann Brouillette (Heroes of the North).

Le panel a débuté en affirmant que oui, il y a eu et qu’il existe des super héros québécois, mais qui? C’était le but de ce panel, nous faire découvrir l’univers des super héros du Québec. Aussi, un autre but était de nous faire découvrir et de promouvoir le premier livre de Jean-Dominic Leduc, Demi-Dieux : 40 ans de superhéros dans la bande dessinée québécoise.

Il y a eu une mention spéciale à Capitaine Kébec qui célèbre cette année son quarantième anniversaire. Il fut donc le premier justicier du Québec. Il a été créé en 1973 par Pierre Fournier.

Il y a eu une distinction entre la bande dessinée québécoise et celle de nos voisins du Sud. Nos BD sont beaucoup plus satiriques qu’autre chose. Tandis que la BD américaine prône le patriotisme, une chose qui nous rejoint moins, les québécois. Nous préfèrerons nous moquer de la politique canadienne et québécoise et de la vie de tous les jours.

Le panel accueillait trois générations d’auteur de super héros. À tour de rôle, ils nous ont raconté le processus derrière la création de leurs œuvres, le tout accompagné d’anecdote.

Bref, résumer le panel a été un léger survole du livre Demi-Dieux : 40 ans de super-héros dans la bande dessinée québécoise. Je vous suggère fortement de le lire, c’est un bel ouvrage sur notre histoire des super héros.

(Je ferai la critique du livre dans un futur proche)

https://www.facebook.com/mem9ire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean

    Bonjour!

    Juste pour vous dire que c’est Yann Brouillette qui est avec Jean-Dominic Leduc sur la photo et non pas Christian Viel.

    1. Olivier LeBlanc-Lussier

      Désolé, je les ai mélangés, c’est corrigé.