C’est la deuxième soirée du festival SPASM, au programme de la soirée, il y a une programmation double avec Films d’Anticipation et Les Inclassables.

Les Inclassables est une programmation où les organisateurs ont carte blanche, donc il n’y a pas de thématique ou de lien entre les courts métrages. Les bizarreries et les choses indescriptibles sont au rendez-vous.

 

Mona-fullsize

MONA – France 2013 – Alexis Barbosa – 13 min

Un homme ramène à la maison un robot domestique nommé Mona qu’il a construit. Il désire expérimenter et voir sa femme va réagir vis-à-vis cette charmante androïde.

Je ne sais pas trop quoi penser de ce court métrage, je ne peux pas dire que j’ai aimé ni détesté, je suis resté indifférent. Une chose que j’ai bien aimée, c’est la musique année 80.

 

battements-fullsize

BATTEMENTS – Québec 2014 – Marie-Christine Lévesque – Cégep du Vieux Montréal – 1 min

Deux créatures sont dans une forêt enchantée. L’un des deux désire un oiseau que l’autre possède.

Bien que trop court, ce court métrage est trop mignon. Le design des personnages est simple, mais tellement beau. Ce court métrage a été réalisé en animation 2D et c’est un très beau travail. J’espère que cette étudiante en animation au Cécep du Vieux Montréal développera plus cet univers magique.

 

echo-fullsize

ÉCHO – Québec 2014 – Vincent Wilson – VW Productions – 16 min

C’est une tradition pour ces cinq amis, chaque année, ils passent une fin de semaine à faire du camping et de la randonnée pédestre. Cependant, des tensions et des malaises entre deux personnes viendront gâcher le magnifique weekend entre amis. Au final, cette randonnée leur fera réaliser le sens de la vie, l’amour et l’amitié.

Un peu comme le court métrage Mona, celui-ci ne m’a pas plus accroché. Par contre, ce court métrage propose de très jolis plans et de beaux paysages de nature.

 

spectrum-fullsize

SPECTRUM – Québec 2014 – Emmanuel Lauzon – 2 min

Un homme a récupéré un objet précieux. Cependant, il est poursuivi par plusieurs spectres.

Ce court métrage est bien réalisé. L’animation est bien faite. Par contre, je ne suis pas certain d’avoir saisi le lien entre l’objet et la scène finale. Somme tout, ce fut intéressant et peut-être ce court métrage mériterait d’être plus développé.

Voici un aperçu du court métrage (coulisses de la production):

 

gouffre-fullsize

LE GOUFFRE – Québec 2014 – Carl Beauchemin, David Forest et Thomas Chrétien – 10 min

Deux voyageurs se retrouvent pris devant un énorme gouffre. Cependant, ils ne seront pas arrêtés par ce problème. Ils décideront de construire un très long pont afin de traverser le ravin.

Ce court métrage est mon coup de cœur du festival (après avoir vu trois programmations). La production de ce court est phénoménale. Fait en animation 3D, les personnages et les environnements sont magnifiques. Le travail réalisé pour ce film est du calibre des super productions à la Pixar et Disney. Même s’il y a très peu de dialogue, toutes les émotions sont ressenties avec les expressions des visages et avec la bande sonore. Le spectateur sera plongé dans une large gamme d’émotion, soit de la joie (fierté) à la tristesse. J’ai presque eu une émotion à la fin du film. Le Gouffre est un projet Kickstarter et après l’avoir vu, on peut facilement comprendre pourquoi les trois créateurs ont amassé cinq fois plus que le montant demandé. J’ai bien hâte de voir les prochains projets de ces trois créateurs.

 

nevermind-fullsize

NEVERMIND – Québec 2014 – Jean-Marc E. Roy – Les vues du Wyoming – 5 min

Souvenir d’une époque, d’un événement… la mort de Kurt Cobain.

Ce court métrage fait référence à l’époque de la mort de Kurt Curbain que je n’ai pas vécu parce que j’étais trop jeune. Pour moi, j’ai découvert Nirvana il y a 5-6 ans. Donc, c’est difficile de m’imaginer les propos et les références de ce court. Au final, je n’ai pas accroché. Sophie Cadieux qui incarne ce souvenir, elle fait un beau travail, même si j’ai moins apprécié que le dialogue soit toujours hors champ.

 

salegueule-fullsize

SALE GUEULE – Québec 2014 – Alain Fournier – Dock Films – 17 min

Un ancien marin défiguré doit aider un vieil homme à garder et à entretenir un phare. Mais, un jour, le phare subira l’attaque d’une énorme tempête qui dura plusieurs semaines.

Fait d’un mélange entre des marionnettes et de l’animation 3D, l’histoire de court métrage nous plonge dans la solitude et la terreur que la tempête apporte. Le visuel est magnifique, cependant les marionnettes sont un peu épeurantes. L’utilisation des marionnettes est très bien faite, c’est dommage que son utilisation ne soit pas plus exploitée de nos jours. C’est un excellent moyen pour raconter une histoire. Bref, j’ai adoré la trame narrative et l’ambiance de ce court.

 

mon-diner-au-parc-fullsize

MON DÎNER AU PARC – Québec 2014 – Nicolas Krief – Les films de la rive-sud – 12 min

Après la dissolution du groupe des Appendices en septembre 2011, Jean-François décide de disparaître pendant 3 ans. À son retour en octobre 2014, il invite Julien à prendre un repas dans un parc.

Ne connaissant pas le travail des Appendices, j’ai été agréablement surpris de découvrir leur humour absurde. La situation (le dîner) est complètement loufoque. C’est tellement drôle et niaiseux comme film. Bref, c’était super bon.

 

bernard-fullsize

BERNARD LE GRAND – Québec 2013 – Philippe Lupien & Marie-Hélène Viens – La Boîte à Fanny – 9 min

Bernard fête son dixième anniversaire. Cependant, il a décidé d’arrêter de grandir. Pour ce faire, il décide de se revêtir d’une étrange combinaison qui le mettra dans des situations compliquées.

C’est une très belle histoire. J’ai bien aimé l’accoutrement du jeune enfant, c’est assez drôle et cela ressemble à un genre de machine steampunk. Le seul bémol (et c’est un léger bémol) que j’ai avec ce court métrage, c’est la surutilisation du jeune comédien Elliot Miville-Deschenes qui est partout et dans toutes les productions québécoises. Cependant, il joue à merveille son rôle et c’est un excellent comédien (pour jeune son âge). J’ai bien aimé ce touchant court métrage.

 

 

 

 

À venir :

 bannieres-580x185-2014-detraques bannieres-580x185-2014-trash bannieres-580x185-2014-horreur bannieres-580x185-2014-old-school2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *