J’ai eu la chance de voir la première mondiale du film Ego Trip dimanche dernier à la salle Maisonneuve de la Place des Arts (tapis rouge et présentation du film). Ego Trip est le premier long métrage du réalisateur Benoit Pelletier et le film met en vedette Patrick Huard, Antoine Bertrand, Guy Jodoin, Marie-Ève Milot, Gardy Fury, Sandrine Bisson, et plusieurs autres.

Le film raconte l’histoire de Marc Morin (Patrick Huard), un animateur de talk-show dont la popularité est en chute libre. Marc Morin a un trop gros égo et il est très baveux. Pour redorer l’image de l’animateur, Paul (Antoine Bertrand), son agent, lui suggère fortement (lui impose) d’aller à Haïti pour devenir le nouveau porte-parole d’une ONG québécoise qui travaille à la reconstruction du pays. Marc Morin décide d’y aller, mais ce n’est pas de gaité de cœur. Il y va avec beaucoup de préjugés, de dégoût et de Purell… ce n’est pas facile d’être riche et célèbre. Arrivé à Haïti, Marc sera accompagné de Nataly (Marie-Ève Milot), une agente de communication, de Richard (Guy Jodion), un photographe étrange qui est habitué de couvrir des zones dévastées et dangereuses, et de Sammy (Gardy Fury), un chanteur amateur très impliqué dans la communauté haïtienne. Ensemble, ils parcourront Haïti afin de faire voir la misère qui envahit Haïti depuis le tremblement de terre de 2010… euh non, afin de redorer l’image de l’animateur en déclin…

EgoTrip2

Après avoir vu le film, je ne suis toujours pas certain d’avoir aimé ou non ce film. Pourquoi? Le film nous propose une histoire est plutôt intéressante, mais en même temps, j’ai eu l’impression de voir un documentaire avec des comédiens connus qui relate la misère vécu en Haïti. Il y a un trop de sentiment qui m’a envahi durant la projection du film, c’est-à-dire qu’il y a beaucoup d’humour, mais il y a tellement de pauvreté. On aimerait tellement les aider, cependant, la communauté mondiale ne fait rien pour aider les pays les plus démunis. C’est une fiction qui se veut divertissante, cependant elle est teintée de réalisme, de beaucoup trop de réalisme. Ça m’a enlevé la magie de voir le film. Ce n’est pas tant un film sur Haïti, c’est plus un décor (ou un prétexte) pour raconter une histoire.

Pour ce qui est des comédiens, la distribution est très variée. Il y a beaucoup de vedettes québécoises présentes, mais elles ont seulement des petits rôles. L’une des trois têtes d’affiche du film est Antoine Bertrand, malheureusement, il n’est pas souvent à l’écran (10-15 minutes, si on colle toutes les scènes où il est présent). Je trouve ça dommage qu’on utilise sa notoriété pour faire vendre des billets de cinéma. C’est une des déceptions du film. Marie-Ève Milot qui est moins connue qu’Antoine Bertrand a un rôle beaucoup plus important. C’est elle avec Patrick Huard et Guy Jodoin qui sont les plus présents et les plus importants dans le film. La performance de Patrick Huard est similaire à ce qu’il fait habituellement au cinéma… un mauvais gars en quête de changement. Pour ma part, c’est Guy Jodoin qui m’a le plus étonné. Pour moi, Guy Jodoin est et restera le célèbre capitaine Charles Patenaude (Dans une galaxie près de chez vous). Dans Ego Trip, il donne une tout autre performance, ce qui m’a bien plu.

Bref, Ego Trip n’est pas un film parfait, il y a plusieurs moments drôles et des longueurs. Ce ne sera certainement pas le blockbuster québécois de l’été, mais c’est quand même un film qui fait réfléchir. Je reste encore ambivalent à le recommander ou non. Est-ce que ça vaut la peine d’aller le voir au cinéma? Je ne sais pas… d’un côté, ce n’est pas un film qui est grandiose sur un grand écran. De l’autre côté, l’industrie du film au Québec a besoin de vendre plus au box-office. Le film sera présenté au cinéma à partir du 8 juillet 2015.

Ego Trip

  • Réalisateur : Benoit Pelletier
  • Scénariste : François Avard
  • Producteurs : Denise Robert, Émile Gaudreault
  • Acteurs : Patrick Huard, Antoine Bertrand, Guy Jodoin, Marie-Ève Milot, Gardy Fury, Sandrine Bisson
  • Genre : Comédie
  • Date de sortie : 8 juillet 2015
  • Studio de production : Cinémaginaire inc.
  • Distributeur : Les Films Séville
  • Âge : Général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *