Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.

 

En 1971, Katherine Graham est à la tête du journal The Washington Post. Avec son rédacteur en chef, Benjamin Bradlee, ils vont faire la lumière sur les Pentagon Papers qui rapportent des faits cachés et confidentiels sur les implications politique et militaire des États-Unis durant la guerre du Vietnam de 1945 à 1967. Mais avant d’arriver à les publier, le New York Times avait tenté en vain de les publier.

Fiche technique

  • Titre original : The Post
  • Titre français : Pentagon Papers
  • Date de sortie : 12 janvier 2018 (Canada) | 24 janvier 2018 (France)
  • Réalisé par : Steven Spielberg
  • Scénario par : Liz Hannah, Josh Singer
  • Acteurs : Meryl Streep, Tom Hanks, Sarah Paulson, Bob Odenkirk, Tracy Letts, Bradley Whitford, Bruce Greenwood, Matthew Rhys
  • Distributeur : 20th Century Fox
  • Genre : Drame historique
  • Durée : 116 min
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue : Anglais (aussi en français)

The Post a marqué l’histoire

The Post relate les événements des Pentagon Papers (1971) qui ont mené au scandale du Watergate (1972).

Si comme moi vous êtes trop jeune pour avoir vécu ce moment, l’histoire risque de moins venir vous chercher. Le scénario s’étale tranquillement. Au moins, le scénario prend bien le temps de mettre en place les différents enjeux, autant au niveau du gouvernement que de la presse écrite et de la liberté d’expression journalistique. Le crescendo prend beaucoup de temps à s’installer. Ce qui fait que le scénario manque de piquant. Mais quand la décision est prise de publier, c’est à ce moment où l’histoire atteint le sommet du suspense.

Des thèmes toujours d’actualités

Les thèmes abordés sont toujours d’actualité avec la liberté d’expression journaliste. Ça prouve qu’un scandale comme celui-ci n’a pas fait évoluer notre manière de faire 40 ans plus tard. Le gouvernement contrôle toujours l’information et les médias. Malgré cela, c’est quand même bien amusant de voir évoluer Katherine Graham en tant que dirigeante du Washington Post où elle se retrouve dans un « boys club » rempli de préjugés envers ses capacités. Il y a aussi cette compétition entre le Washington Post et le New York Times qui est intéressante. Mais à la fin, ça n’ajoute pas énormément à l’histoire. Cette rivalité aurait pu être un peu plus développée.

Des acteurs formidables

La distribution de The Post offre une bonne performance. Tom Hanks et Meryl Streep porte le scénario avec brio. Ils amènent une belle intensité au scénario, bien qu’il ne se passe pas beaucoup de choses (selon moi). Le film est sorti dans quelques salles en décembre 2017 afin que le film soit présent aux Oscars. Je me demande si les performances de Tom Hanks et Meryl Streep valent un Oscar. Il y a du potentiel pour le film, mais je ne crois pas que leurs performances soient si marquantes.

 

Bref, The Post est un film qui a un potentiel intéressant pour relater ce qu’il s’est passé aux États-Unis dans les années 70. Le film porte sur la moralité de publier des informations importantes par les médias. Et il faut dire que c’est encore un sujet chaud de l’heure avec des Trump et compagnie. Malgré cela, ce n’est pas tout à fait le genre de film qui me plait. Le film risque de plaire à un public plus friand de suspenses-journalistes et politiques.

Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.   En 1971, Katherine Graham est à la tête du journal The Washington Post. Avec son rédacteur en chef, Benjamin Bradlee, ils vont faire la lumière sur les Pentagon Papers qui rapportent des faits cachés et confidentiels sur les implications politique et militaire des États-Unis durant la guerre du Vietnam de 1945 à 1967. Mais avant d’arriver à les publier, le New York Times avait tenté en vain de les publier. Fiche technique Titre original : The Post Titre français : Pentagon Papers Date de sortie : 12 janvier 2018 (Canada) ..
The Post est un film qui a un potentiel intéressant pour relater ce qu’il s’est passé aux États-Unis dans les années 70. Le film porte sur la moralité de publier des informations importantes par les médias. Et il faut dire que c’est encore un sujet chaud de l’heure avec des Trump et compagnie. Malgré cela, ce n’est pas tout à fait le genre de film qui me plait. Le film risque de plaire à un public plus friand de suspenses-journalistes et politiques.
La réalisation
Le scénario et l’histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
User Rating : No Ratings Yet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *