Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.

 

Chaque jour, c’est la même routine pour Michael MacCauley… Dormir, train, boulot, train, dormir… Après 10 ans comme vendeur d’assurance vie, Michael se fait montrer la porte pour son employeur. Cette journée ne se terminera pas comme les autres puisqu’une femme lui propose d’accomplir une simple tâche en échange de 25 000 $ en argent et 75 000 $ après avoir terminé la tâche. Il a jusqu’à la station Cold Spring pour trouver une personne au pseudonyme de « Prynne ». La tentation est forte pour Michael qui vient de perdre son emploi. Il finit par accepter l’offre, mais il se retrouvera dans une situation inimaginable.

Fiche technique

  • Titre original : The Commuter
  • Titre français : The Passenger / Titre québécois : Dernier arrêt
  • Date de sortie : 12 janvier 2018 (Canada) | 24 janvier 2018 (France)
  • Réalisé par : Jaume Collet-Serra
  • Scénario par : Byron Willinger, Philip de Blasi, Ryan Engle
  • Acteurs : Liam Neeson, Vera Farmiga, Patrick Wilson, Jonathan Banks, Elizabeth McGovern, Sam Neill
  • Distributeur : VVS Films, Liongate
  • Genre : Action, Thriller
  • Durée : 105 min
  • Pays d’origine : France, États-Unis, Royaume-Uni
  • Langue : Anglais (aussi en français)

The Commuter, une histoire qui semblait intéressante

La prémisse de The Commuter semblait bien attrayante puisqu’elle implique des décisions morales. Prendre l’argent et accomplir une simple tâche. Ou bien, de laisser tomber l’offre et de continuer sa vie sans cet argent. Par contre, c’est au niveau de l’exécution que le film perd des plumes. Le film commence par une répétition des mêmes actions que le personnage principal fait chaque matin. Ça nous montre les hauts et les bas de sa vie familiale. Mais, je n’ai vraiment pas aimé l’approche qui a été prise. Je crois que cette façon de faire aurait pu être présentée autrement afin de nous expliquer cette répétition, jour après jour.

Par la suite, le cœur du film (l’événement dans le train) manque complètement de suspense et de tension, même si ça reste divertissant par moment. J’ai trouvé l’histoire assez monotone. Je ne crois pas que c’est la faute de Liam Neeson, mais c’est plutôt du scénario et de la direction des acteurs. Pour moi, la grande partie des scènes d’intrigues et d’action était assez normale, voire décevante. Au moins, la structure narrative nous laisse planer dans le mystère de cette énigme. En y repensant, l’identité de « Prynne » est assez facile à trouver puisque c’est le seul personnage que l’on voit qu’au début et après on ne le revoit plus jusqu’au dénouement.

Une réalisation faible

Une des choses qui fait que le film manque de tension est surement due au fait que l’on n’a pas tellement l’impression d’être enfermé dans le train. Par ailleurs, il y a plusieurs mouvements de caméra qui enlèvent cette impression d’être dans un environnement clos et petit. Je ne peux pas m’empêcher de comparer The Commuter avec Train to Busan (Corée du Sud 2016). Celui-ci nous donnait vraiment l’impression d’être dans un train étroit et il y avait ce sentiment de claustrophobie. En plus, les effets spéciaux à la fin de The Commuter (un déraillement) ne sont pas très bien exécutés et ils semblent très exagérés.

Lian Neeson fait son possible pour mettre de l’intensité dans le film, mais il commence à ce faire vieux. Et sa prestation n’est pas très impressionnante. C’est dommage puisque le film met presque tout le poids sur les épaules de Neeson. C’est la même chose pour les autres acteurs qui sont assez ordinaires dans The Commuter.

 

Bref, The Commuter avait un bon potentiel pour un thriller d’action, mais sa réalisation est assez mal exécutée. Le film n’est pas ce à quoi je m’attendais. Néanmoins, ça reste quand même un divertissement. La déception que j’ai, c’est d’avoir payé le plein prix pour ce film en AVX. Si le film vous intéresse, allez le voir lorsque les prix sont moins chers durant la semaine au cinéma ou attendez que le film sorte en Blu-Ray ou en vidéo sur demande.

Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.   Chaque jour, c’est la même routine pour Michael MacCauley… Dormir, train, boulot, train, dormir... Après 10 ans comme vendeur d’assurance vie, Michael se fait montrer la porte pour son employeur. Cette journée ne se terminera pas comme les autres puisqu’une femme lui propose d’accomplir une simple tâche en échange de 25 000 $ en argent et 75 000 $ après avoir terminé la tâche. Il a jusqu’à la station Cold Spring pour trouver une personne au pseudonyme de « Prynne ». La tentation est forte pour Michael qui vient de perdre son emploi. ..
The Commuter avait un bon potentiel pour un thriller d’action, mais sa réalisation est assez mal exécutée. Le film n’est pas ce à quoi je m’attendais. Néanmoins, ça reste quand même un divertissement. La déception que j’ai, c’est d’avoir payé le plein prix pour ce film en AVX. Si le film vous intéresse, allez le voir lorsque les prix sont moins chers durant la semaine au cinéma ou attendez que le film sorte en Blu-Ray ou en vidéo sur demande.
La réalisation
Le scénario et l’histoire
Le jeu des acteurs
Les effets spéciaux
Le plaisir durant le visionnement
User Rating : No Ratings Yet !

Leave a Reply