Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.

 

Il s’est passé 10 ans après que la brèche où les Kaijus arrivaient soit fermée. La vie tente de reprendre son cours sans les attaques de ces monstres. Jake, fils du héros de guerre Marshall Stacker Pentecost, se retrouve (de force) à entraîner une nouvelle génération de pilotes de Jaeger qui sont devenus obsolètes technologiquement. L’entreprise Shao Corporation développe des drones pouvant piloter les Jaeger à distance. Mais un des scientifiques sur ce projet a un tout autre objectif… celui de rouvrir la brèche dans le Pacifique et de mettre fin au monde. Jake et ses étudiants devront affronter de nouveaux Kaijus encore plus puissants.

Fiche technique

  • Titre original : Pacific Rim Uprising
    • français : Pacific Rim 2
    • québécois : Rives du Pacifique : La révolte
  • Date de sortie : 23 mars 2018 (Canada) | 21 mars 2018 (France)
  • Réalisé par : Steven S. DeKnight
  • Scénario par : Emily Carmichael, Kira Snyder, Steven S. DeKnight, T.S. Nowlin
  • Acteurs : John Boyega, Scott Eastwood, Jing Tian, Cailee Spaeny, Rinko Kikuchi, Burn Gorman, Adria Arjona, Zhang Jin, Charlie Day
  • Distributeur : Universal Pictures
  • Genre : Action, Aventure, Science-fiction
  • Durée : 111 min
  • Classement : Général
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue : Anglais (aussi en Français)

Pacific Rim Uprising commence à nous replongeant dans l’histoire du premier film. C’est bien d’avoir un rappel sur le premier film puisqu’il date de 2013. Malheureusement à plusieurs moments, les personnages font parfois référence à des événements particuliers du premier opus. C’est pendant ces moments que l’histoire me fait décrocher étant donné que je ne vois pas de quoi ils parlent. Mais bon, ce n’est pas constant dans le film.

Pacific Rim Uprising… sans la plume de Guillermo del Toro

L’écriture du scénario se fait grandement sentir puisqu’elle n’a pas été écrite par Guillermo del Toro. L’histoire est assez simple, à la limite d’être inintéressante. On dirait que ce film veut seulement surfer sur le succès du premier film. L’intrigue principale de Pacific Rim Uprising doit tenir sur une page et c’est sans compter que le scénario nous dévoile trop rapidement qui est réellement le vilain. En plus, son objectif n’est pas réellement expliqué. Néanmoins, le film reste divertissant, même si le choix de faire combattre des novices sans expérience sur le terrain est très absurde et niaiseux comme décision.

Si l’écriture du film n’a pas la touche de Guillermo del Toro, c’est le même cas aussi pour la réalisation. Ici, on se retrouve dans des combats tape-à-l’œil entre de gros robots et de gros monstres sortis de l’océan. Bien sûr, les combats sont « spectaculaires », mais c’est seulement pour essayer de rattraper et de rehausser le faible scénario. Il me semble que les combats dans ce film sont plus éloignés comparativement au premier qui avait des plans plus rapprochés sur l’action. Au moins, les effets spéciaux sont vraiment beaux. Les Jaeggers et les Kaijus semblent gigantesques.

La popularité de John Boyega ne fait pas le film

Sans un bon scénario, il est dur d’avoir des acteurs qui jouent avec brio. C’est un peu le cas de John Boyega qui est la tête d’affiche avec sa popularité avec les Star Wars. C’est amusant de constater comment le personnage de Jake est à l’opposé et en même temps il ressemble à Finn dans Star Wars. Dans Pacific Rim Uprising, il a un nom, une réputation due à son père. Mais en même temps, il refuse ce côté célèbre de héros de guerre. Comme Boyega, les autres acteurs ne sont pas si convaincants ni exceptionnels à l’écran.

Bref, Pacific Rim Uprising n’est vraiment pas ce à quoi je m’attendais. Le scénario est assez léger, voire absent. L’absence de Guillermo del Toro à l’écriture et à la réalisation se fait sentir dans l’esprit global du film. Néanmoins, le film reste divertissant même s’il n’est pas à la hauteur du premier opus.

Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.   Il s’est passé 10 ans après que la brèche où les Kaijus arrivaient soit fermée. La vie tente de reprendre son cours sans les attaques de ces monstres. Jake, fils du héros de guerre Marshall Stacker Pentecost, se retrouve (de force) à entraîner une nouvelle génération de pilotes de Jaeger qui sont devenus obsolètes technologiquement. L’entreprise Shao Corporation développe des drones pouvant piloter les Jaeger à distance. Mais un des scientifiques sur ce projet a un tout autre objectif… celui de rouvrir la brèche dans le Pacifique ..
La réalisation
Le scénario et l’histoire
Le jeu des acteurs
Les effets spéciaux
Le plaisir durant le visionnement
User Rating : No Ratings Yet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *