Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.

Jeune homme intrépide, aventurier et arrogant, Han Solo n’est pas encore le célèbre contrebandier que l’on connaît. Le film nous explique comment il est arrivé à l’être, comment il a rencontré son fidèle comparse Chewbacca (Chewie) et son ami Lando et surtout comment il a mis la main sur le Faucon Millénium.

Fiche technique

  • Titre original : Solo: A Star Wars Story
  • Titre québécois : Solo : Une histoire de Star Wars
  • Date de sortie : 25 mai 2018 (Canada) | 23 mai 2018 (France)
  • Réalisé par : Ron Howard
  • Scénario par : Jonathan Kasdan, Lawrence Kasdan
  • Acteurs : Alden Ehrenreich, Woody Harrelson, Emilia Clarke, Donald Glover, Thandie Newton, Phoebe Waller-Bridge, Joonas Suotamo, Paul Bettany
  • Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures
  • Genre : Science-fiction, Space opera
  • Durée : 135 min
  • Classement : PG-13
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue : Anglais (aussi en Français)

Cette critique sera sans gâcheur!

Solo, une histoire nouvelle de Star Wars

Comme le film de Rogue One: A Star Wars Story, Solo: A Star Wars Story se veut une histoire originale dans l’univers de La Guerre des Étoiles et ce nouvel opus nous explique plein de petites choses. Cette fois-ci, l’attention est mise sur le personnage de Han Solo. Pour vous situer un peu dans le temps, ce film se déroule avant Rogue One et aux alentours de la fin de la quatrième saison de Star Wars Rebels (je pense puisque je ne l’ai pas encore vu). Je crois que la force de ce film est de faire des ponts dans l’univers de Star Wars et d’expliquer pourquoi certains personnages sont devenus comme ils sont. Les références aux autres films et produits de Star Wars sont énormes et bien maîtrisées. Rien n’est forcé et tout fait du sens. Il y en a plusieurs qui sont de belles surprises dans le film.

L’ouverture du film nous plonge dans une forte dose d’adrénaline qui s’avère à être constante tout au long du film. C’est un peu la recette des derniers Star Wars (VII, VIII et Rogue One). Bien que ce soit un film de La Guerre des Étoiles, le film Solo est assez différent de ce qu’on connaît de la saga et au niveau de l’histoire. Néanmoins, le film se retrouve et se situe très bien dans l’univers, malgré cette différence. Un peu à la manière de Rogue One, Solo s’avère être un film beaucoup plus sombre que les trilogies de la saga. Toutefois, c’est cette touche qui apporte un vent de fraîcheur scénaristique. Pas de Jedi, pas de Force, etc. C’est un film de contrebandier et un western de l’espace.

La recette Disney

Par contre, le film reprend à plusieurs moments la recette Disney où une certaine structure narrative se calque sur les autres films de la franchise. À quelques moments, on voit facilement la référence à telle autre scène de la saga. C’est un peu dommage que cette réutilisation constante des « mêmes scènes » refaites. Au moins, c’est moins intense et moins flagrant que The Force Awaken et The Last Jedi. Je crois que Disney essaie de plaire aux vieux de la vieille en leur remémorant ces scènes.

Alden Ehrenreich en Han Solo

Pour moi, Alden Ehrenreich incarne à merveille Han Solo. Bien sûr, ce n’est pas Harrison Ford. Il n’a pas le même sourire ni le même physique. Alden interprète très bien l’attitude du personnage de Han avec ce même côté intrépide, aventurier, frimeur, escroc et arrogant avec des problèmes d’autorité. J’adore tout simplement le choix de cet acteur pour incarner ce personnage mythique. Sans gâcher quoi que ce soit, mais ce n’est pas une surprise dans le film puisqu’on s’attend à cette scène. Le visage d’Alden est scintillant quand il pilote pour la première fois le Faucon Millénium. Cette expression faciale est très significative pour la relation entre Han et son vaisseau.

Donald Glover en Lando Calrissian

Bien que son rôle est, malheureusement, peu présent dans le film, Donald Glover est lui aussi une très bonne incarnation de Lando. Comme Alden Ehrenreich, il a su aller chercher les bons traits de caractère pour personnifier Lando. Frimeur, escroc et imbu de lui-même, c’est ce qui est très amusant du personnage. J’espère que nous aurons un film dédié à Lando!

Une distribution de feu

Outre Alden Ehrenreich et Donald Glover qui reprennent des personnages, plusieurs autres personnages s’ajoutent à l’histoire. Il y a Woody Harrelson (Tobias Beckett), Emilia Clarke (Qi’ra), Thandie Newton (Val Beckett), Phoebe Waller-Bridge (L3-37) et Paul Bettany (Dryden Vos). Et bien sûr, Jonnas Suotamo reprend son rôle de Chewbacca depuis The Force Awakens. Chacun d’entre eux apporte beaucoup au scénario. Par contre, je ne veux pas trop en dire.

Solo, un film à revoir

Bref, je ne sais pas trop pourquoi, mais je n’avais pas beaucoup d’attente et d’excitation pour Solo: A Star Wars Story. Peut-être que c’est le fait que le film sort 6 mois après The Last Jedi. Comme pour les films de Marvel, peut-être que je commence à avoir une surdose. Mais une chose est sûre, c’est que j’ai adoré ce film. J’aime la manière dont l’histoire fait des liens et nous explique des éléments sur l’univers de Star Wars. Aussi, j’adore que le film apporte du nouveau, tout en étant un film qui s’insère facilement dans la saga. Contrairement à Rogue One, Solo ne s’attache pas de manière scénaristique à un autre film. C’est vraiment une belle histoire (côté narratif et visuel) de Star Wars! Comme tout bon Star Wars, le film Solo nous fait voyager à travers plusieurs environnements, tous très différents les uns des autres, et nous fait découvrir encore plus d’espèces vivantes dans la galaxie. C’est clairement un film à voir et à revoir!

Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’. Jeune homme intrépide, aventurier et arrogant, Han Solo n’est pas encore le célèbre contrebandier que l’on connaît. Le film nous explique comment il est arrivé à l’être, comment il a rencontré son fidèle comparse Chewbacca (Chewie) et son ami Lando et surtout comment il a mis la main sur le Faucon Millénium. Fiche technique Titre original : Solo: A Star Wars Story Titre québécois : Solo : Une histoire de Star Wars Date de sortie : 25 mai 2018 (Canada) | 23 mai 2018 (France) Réalisé par : ..
La réalisation
Le scénario et l’histoire
Le jeu des acteurs
Les effets spéciaux
Le plaisir durant le visionnement
User Rating : No Ratings Yet !

Join the discussion One Comment

Leave a Reply