Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.

La famille est encore une fois plongée dans de nouvelles aventures. Ils essayent toujours de vivre une vie paisible et sans utiliser leurs pouvoirs, mais ce n’est pas toujours évident. Ils tentent d’arrêter un vilain qui vole une banque, mais le résultat n’est pas vraiment celui qui est attendu. Les politiciens décident donc d’augmenter les lois contre les super héros et de réellement les bannir de la société. Elastigirl, Mr. Incredible et Frozone reçoivent une invitation à revêtir de nouveau leur costume et à changer l’opinion publique sur les Super. C’est Helen, alias Elastigirl, qui aura la lourde tâche (plaisante) de changer l’opinion.

Fiche technique

14 ans… comme si c’était hier

Même s’il y a eu quatorze ans entre les deux films, le film reprend là où le premier film s’arrêtait. On retrouve les mêmes personnages qui sont interprétés par les mêmes acteurs avec la même dynamique familiale et de super héros. Le contexte reste encore le même que le premier The Incredibles… encore les mêmes problématiques politiques (alias Marve’sl Civil War) et familiales.

La famille… encore plus centrale

Le film Incredibles 2 fait une grande place à la famille, surtout en mettant de l’avant Jack-Jack, le bébé de la famille qui n’avait pas un rôle important dans le premier film.

La promotion de ce film a été centrée autour de Jack-Jack et sur le fait qu’il a énormément de pouvoirs différents. Et c’est sans doute ce qui a fait le charme de la promotion puisque ça ne révélait pas beaucoup d’éléments sur l’histoire. Même si c’est un film de super héros avec une grande dimension politique, l’histoire et les personnages de Incredibles 2 se font complètement voler la vedette par Jack-Jack. Les scènes avec le bambin sont à la fois mignonnes, drôles et remplies de vérités. Les parents se reconnaitront sans doute avec le père de famille qui n’a pas la vie facile avec ses trois enfants (un bébé, des devoirs, un début de crise d’adolescence).

Incredibles 2 trop similaire à The Incredibles?

Si vous avez regardé récemment le premier film afin de vous mettre dans l’ambiance pour ce film, vous allez remarquer que le scénario se développe exactement de la même manière que le premier film. C’est vraiment un calque au niveau du scénario à l’exception de quelques péripéties et le fait d’avoir inversé les rôles principaux entre Mr. Incredible et Elastigirl. Ce film met l’accent sur Helen alias Elastigirl. Ça n’empêche pas que le film est un bel hommage aux super héros.

La réelle question est « est-ce que c’est dérangeant que le scénario soit aussi, voire trop similaire? ». Selon moi, non puisque Incredibles 2 est très divertissant et l’action n’arrête pas. Aussi, les problématiques politiques se développent encore plus. Pour moi, ça ne fait que faire une belle continuité, malgré cette redondance scénaristique.

Même le vilain est assez prévisible et ses motifs peuvent s’apparenter à ceux du premier film dans un certain sens. Au moins, c’est très bien pour le contexte de ce film.

L’évolution de l’animation

Ça parait vraiment qu’en quatorze ans que l’animation a grandement évolué. L’animation est encore plus léchée et encore plus fluide comparativement au premier film qui est encore excellent. Incredibles 2 a un haut calibre en matière d’animation. Je n’ai rien à redire, excepté « WOW! ».

Incredibles 2… à voir absolument

Pendant près de deux heures, j’ai passé un excellent moment à regarder Incredibles 2. J’ai ri et même éclaté de rire à plusieurs moments. J’ai été grandement diverti, et ce, même plus que le premier film. Il y a vraiment une touche magique dans ce film qui vous émerveillera, je vous l’assure! Incredibles 2 est ce que les films de super héros devraient être… du pur bonheur divertissant.

J’espère seulement que ça ne prendra pas encore quatorze ans avant d’avoir la suite!

Disney et Marvel, s’il vous plaît engagez Brad Bird pour réaliser vos films de super héros. Ça pourrait remettre un peu de piquant à votre univers cinématographique qui commence à grandement s’essouffler. Comme mon collègue Yann la dit dans « Dans un cinéma près de chez vous », Brad Bird pourrait faire un excellent film de Fantastic Four si Disney peut récupérer les droits!

Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’. La famille est encore une fois plongée dans de nouvelles aventures. Ils essayent toujours de vivre une vie paisible et sans utiliser leurs pouvoirs, mais ce n’est pas toujours évident. Ils tentent d’arrêter un vilain qui vole une banque, mais le résultat n’est pas vraiment celui qui est attendu. Les politiciens décident donc d’augmenter les lois contre les super héros et de réellement les bannir de la société. Elastigirl, Mr. Incredible et Frozone reçoivent une invitation à revêtir de nouveau leur costume et à changer l’opinion publique sur les ..
La réalisation
Le scénario et l’histoire
Le jeu des acteurs (doublage)
L'animation
Le plaisir durant le visionnement
User Rating : No Ratings Yet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *