Cet article a été publié sur le site web Facteur Geek.

 

Boba Fett, après quelques échecs à la capture de Han Solo et après être sorti vivant de Sarlacc (après l’épisode 6 : le retour du Jedi), accepte une dangereuse mission qui comporte d’énormes risques même pour le meilleur chasseur de prime.

Cette mission est d’anéantir le vaisseau impérial « Death Ship » Azgoghk et son équipage, ce vaisseau a pour but d’exterminer les races extraterrestres. Fett accomplit cette mission, non pas pour l’argent, mais pour regagner sa réputation.

L’histoire est intéressante, mais un peu courte puisque c’est un One-Shot (un seul numéro) et se conclut très rapidement. L’histoire met beaucoup de temps sur la discussion entre Fett et celui qui l’engage. On voit bien que le chasseur de prime a beaucoup d’expérience et qu’il est capable de régler ses missions rapidement. Je pense que l’histoire aurait pu être un peu plus développée. Même si ce n’est pas le même illustrateur que Star Wars : Boba Fett – Enemy of the Empire, c’est le même type d’illustration, mais moins « sketchy », un peu plus raffiné sur les coups de crayon.

Bref, je le recommande seulement aux fans finis de Star Wars et de Boba Fett.

Recommandé

 Points positifs :

  • Beaucoup d’action
  • Boba Fett nous montre que c’est un dur à cuir

Points négatifs :

  • Trop court
  • Style d’illustration

Fiche technique :

  • Écrit par John Ostrander
  • Illustration par Cam Kennedy
  • Coloration par Steve Dutro
  • Publié par Dark Horse Comics (en novembre 2000)
  • Version anglaise
  • 22 pages
  • 1.99$/numéro en version digitale
  • Fait parti du TPB « Star Wars : Boba Fett: Man with a Mission »
  • 12 ans et plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *