Cet article a été publié sur le site web Facteur Geek.

 

Attrapez-les tous! Et de longues tours avec différents ennemis à combattre, comme les anciens Mortal Kombat, mais avec une jouabilité très facile.

Tout ce déroule normalement à Alsperia, mais un jour, des mystérieuses tours apparaissent du sol et des hordes de monstres commencent à errer sur les terres. Les habitants d’Alsperia débutent des cherches sur les monstres et sur comment ils pourraient les utiliser à leurs fins. Ceux qui réussissent à les dompter se font appeler des Invocateurs (en anglais, ce sont des Summoners). Maintenant, toi, héro, tu devras à ton tour devenir un Invocateur et aller défier les tours en collectant tous les différents monstres.

Le jeu nous propose 7 tours et au-dessus de 500 étages à conquérir. Il y a aussi 200 monstres à capturer et chaque monstre peut être amélioré de deux niveaux (Normal -> Elder -> Master). De plus, chaque évolution a son costume, ce qui fait au-dessus de 600 différents costumes. Plus ton monstre devient puissant, plus il devient sexy, (OK, c’est peut-être un peu agréable de voir les monstres femelles plus séduisants, mais ce n’est pas une raison pour les dévêtir de plus en plus. De plus, le jeu est classé 12 ans et plus, et je pense qu’il est très mal classé, puisque certains personnages sont presque nus).

Si vous vous demandiez d’où vient le titre MonTowers, il vient de l’habile combinaison de « Monsters » et de « Towers » (OK, c’était sarcastique).

La jouabilité est très simple, tout ce qu’il faut faire pour combattre c’est d’appuyer sur l’écran dans le cercle est sur la barre rouge. Pour avoir plusieurs difficultés, la barre rouge va être des fois plus petite ou très grande. Dépendant de la longueur, le cercle va se déplacer à diverses vitesses. Si l’on met le cercle dans la bande rouge, nos monstres vont attaquer en premier. Pour invoquer un monstre, il nous faut différentes ressources (feu, terre, air, eau et âme) que l’on peut collecter une ressource à toutes trois minutes. Aussi, pour nous aider et avoir notre argent, on peut dépenser nos pièces d’or dans le « Gacha », ce qui va nous donner soit un monstre aléatoire ou une recette pour mélanger deux monstres. J’ai parlé de pièces d’or, on peut en acheter moyennant un certain montant d’argent réel. Je ne pense pas que ce soit nécessaire d’en acheter puisque l’on en gagne facilement en augmentant le niveau de notre Invocateur. Sinon, on peut toujours échanger les pièces d’or contre des potions pour soigner nos monstres.

Le jeu se dit être un RPG, ce n’est pas réellement le cas puisque le seul aspect RPG est les niveaux de notre personnage (nous). On n’a aucun choix et aucune gestion à faire. Aussi, j’ai trouvé un peu floue la méthode pour acquérir des monstres. J’en bats, certains, je les capture. D’autres que je vais affronter cinq, six fois de suite et rien.

Le visuel est de type manga, c’est-à-dire des gentes dames avec deux gros attributs. Les dessins sont intéressants et beaux, et non, je ne parle pas des gros attributs. Pour ce qui est de la trame sonore, je préfère ne pas la faire jouer. Pour ce qui est de la  difficulté, le je est relativement facile, en six heures de jeu (je ne pensais pas que j’étais déjà rendu à ce nombre d’heures jouer), j’ai presque fini la quatrième tour, mais je ne suis pas encore rendu à la moitié du jeu. Chaque tour a de plus en plus de monstres à combattre.

Bref, le jeu est bien divertissant pour un jeu mobile, c’est sûr que ce n’est pas un jeu de l’année. Le combat est très court avec des contrôles simples. Le jeu est un peu répétitif, seulement un mode jeu.

Pour l’instant, jeu est gratuit. Sur l’iTunes Store, c’est écrit gratuit pour trois jours depuis le samedi 24 novembre. Et une version Android devrait voir le jour cet hiver.

Recommandé

Points positifs :

  • Simple d’utilisation
  • Rapide
  • On ne se casse pas la tête

Points négatifs :

  • Répétitif
  • RPG???
  • Les personnages sont plus forts quand ils sont dévêtus (personnages féminins)

Fiche technique :

  • Développé et publié par Buff Stone
  • RPG
  • Version : iOS (iPhone et iPad), bientôt sur Android
  • Date de parution: 28 août 2012
  • Langues: Anglais, Chinois, Japonais, Coréen
  • Multijoueurs en ligne : Non
  • Classé : 12 ans et plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *