Cette année a été la cinquième édition du Heavy MTL.

Encore une fois, le Heavy MTL a eu une belle programmation. Au total, ce fut 42 groupes qui sont venus jouer lors de la fin de semaine du 10 et 11 août. Les groupes ont joué sur trois scènes différentes. Il y a eu 22 groupes le samedi et il y en a eu 20 groupes le dimanche qui ont joué entre 13h et 23h. Les deux scènes principales, Molson Canadian et Jägermeister, étaient en alternance. Tandis que la plus petite scène, Galaxie, avait des prestations en même temps que les grandes scènes et il y avait un temps d’attente entre chaque groupe afin de préparer la scène.

La scène Galaxie semblait être moins bien calibrée que les deux autres scènes. La basse était beaucoup plus présente que les autres instruments. Les deux scènes principales étaient bien au niveau sonore, sauf que la scène Jägermeister semble moins forte que la scène Molson Canadian.

En plus d’avoir vu et découvert plusieurs groupes, les festivaliers ont pu profiter du Heavy MTL à 100% avec la superbe température qu’il y a eu. Soleil, soleil et encore du soleil, la température n’était pas écrasante.

Le site du Heavy MTL est très facilement d’accès. Dès que vous sortez du métro Parc Jean-Drapeau, vous êtes à quelques mètres du site. Il y a plusieurs kiosques des nourritures et de marchandises. Ils sont situés à plusieurs endroits afin d’éviter trop de déplacements et pour éviter qu’il y ait des files trop près des scènes. Les prix sont relativement raisonnables. Près des scènes, il y a de sympathiques messieurs qui se promènent et qui veulent nous vendre des bières ou des limonades avec ou sans alcool. Il y a aussi de jolies demoiselles qui vendent des shooters de Jägermeister ou des breuvages à base de Bacardi. Le seul défaut de servir des verres de plastique, la majorité des verres ont été jetés à terre.

Voici les bands qui étaient présents le samedi:

Scène Molson Canadian:

Scène Jägermeister:

Scène Galaxie:

Voici les bands qui étaient présents le dimanche:

Scène Molson Canadian:

Scène Jägermeister:

Scène Galaxie:

Nos autres articles sur le Heavy MTL:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *