Uzumasa Limelight sera présenté le 26 juillet à 15 h au théâtre D.B. Clarke.

uzumasa-limelight-film-posterM. Kamiyama joue dans une télésérie dramatique de samouraï. Cela fait 40 ans que l’émission existe. Malheureusement, le producteur décide d’annuler la série parce que, selon lui, les vieux acteurs ne sont plus à la mode et ils n’attirent pas les jeunes. M. Kamiyama se retrouve donc à jouer le même genre de personnage que les nouveaux. Il fait plus de la figuration. Il est triste de ne plus jouer. Un jour, le réalisateur décide qu’il ne le veut plus sur les plateaux de tournage après un petit incident. M. Kamiyama se retrouve à faire des performances dans le parc thématique du studio. Heureusement pour lui, il a une jeune admiratrice, Satsuki. Elle croit encore aux valeurs traditionnelles du chanbara. Elle espère que M. Kamiyama puisse lui enseigner le maniement du Katanga. Satsuki se retrouve dans le rôle principal de la nouvelle série dramatique de samouraïs. Ce qui la déçoit sur le plateau, c’est l’utilisation d’épée en CGI. Qu’adviendra-t-il du vieux M. Kamiyama? Satsuki réussira-t-elle à percer dans le monde de la télévision?

Uzumasa Limelight est un film touchant et sobre. Ce n’est pas le meilleur film que j’ai vu, mais il y a de très belles leçons à retenir avec ce film, dont l’amitié, la dignité, le respect du passé. Au début du film, c’est étrange de regarder un film à propos d’un tournage d’un film (ou série de télévision). Mais quand on comprend où le film veut en venir, c’est une très belle histoire instructive.

Le film Uzumasa Limelight est une critique de l’industrie cinématographique japonaise. Avec ce film, le réalisateur essaie de montrer comment se faisait le cinéma avant et comment le cinéma est devenu. Selon le réalisateur, rien ne vaut de mieux que l’utilisation du réel pour montrer le réel.

L’acteur principal, Seizo Fukumoto, a lui-même interprété ce genre de rôle dans sa carrière. Le film se déroule lentement, mais il y a aussi un côté contemplatif pour apprécier les valeurs traditionnelles.

Bref, Uzumasa Limelight est un bon film qui fait réfléchir. Les chorégraphies des combats à l’épée sont très bien, même si l’on sait pertinemment que c’est des combats truqués (un film fictif sur le tournage de films) avec l’absence de sang.

Donc, j’espère vous avoir convaincu d’aller voir le film aujourd’hui à 15h.

Fiche technique :

  • Réalisation : Ken Ochiai
  • Scénario : Hiroyuki Ono
  • Interprètes : Seizo Fukumoto, Chihiro Yamamoto, Hiroki Matsukata, Masashi Goda, Hirotaro Honda, Hisako Manda
  • Compagnie : Eleven Arts
  • Drame
  • Japon
  • 2014
  • 103 min
  • DCP
  • Japonais avec sous-titres anglais
  • Samedi 26 juillet à 15 h au théâtre D. B. Clarke
  • Première canadienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *