Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.

 

Sin est un monument du rock, un genre de Marilyn Manson japonais. Il est provocateur, a du charisme et possède une voix puissante. Pour être au sommet de sa force, il s’injecte des stéroïdes afin d’amplifier sa voix. Cependant, ça a un effet secondaire… ses cordes vocales ont explosé en plein milieu d’un concert. À la suite de cet incident, Sin rencontre Fuka, une jeune femme qui essaie de percer dans la chanson. Malheureusement pour elle, Fuka est trop timide pour utiliser le plein potentiel de sa voix. Elle préfère murmurer au lieu de chanter. Sin poussera Fuka et la prend sous son aile afin qu’elle puisse trouver sa voix.

Fiche technique

  • Titre original : 音量を上げろタコ!なに歌ってんのか全然わかんねぇんだよ!! (Onryô wo agero Tako Nani Utattennnoka Zenzen Wakannendayo)
  • Date de sortie : 2018 (Japon) | 21 juillet 2018 (Fantasia)
  • Réalisé par : Satoshi Miki
  • Scénario par : Satoshi Miki
  • Acteurs : Sadao Abe, Riho Yoshioka
  • Genre : Comédie
  • Durée : 106 min
  • Classement : Non classé
  • Pays d’origine : Japon
  • Langue : Japonais (sous-titre en anglais)
  • Fantasia 2018 : https://fantasiafestival.com/fr/films/louder-cant-hear-what-youre-singin-wimp

LOUDER! Can’t Hear What You’re Singin’, Wimp! A été présenté le 21 juillet dans le cadre du Festival International de films Fantasia. En présence du réalisateur Satoshi Miki.

Chaque année, le Festival Fantasia présente une comédie japonaise absurde et déjantée. Cette année, c’est le film LOUDER! Can’t Hear What You’re Singin’, Wimp!.

Des personnages absurdes à l’os

Dès les premières minutes, on comprend rapidement le ton léger et absurde de ce film avec la scène où l’on voit Sin (Sadao Abe) et ses cordes vocales exploser. Le sang gicle pendant plusieurs minutes sur la foule durant un concert. La façon dont c’est fait, c’est tellement drôle et ridicule! Et le film ne fait que commencer. À noter qu’il y a que cette partie qui est gore et sanglante (peut-être une ou deux autres fois, mais c’est moins intense). Cette introduction au personnage de Sin met la table pour le film. Déjanté et n’importe quoi!

De l’autre côté, on a Fuka (Riho Yoshioka) qui est à l’inverse de Sin. C’est cette rencontre entre les deux personnages qui crée un film magique d’humour et d’absurdité. Son côté timide qui s’invente tous plein d’excuses apporte un beau contraste à Sin qui est extravagant et marginal. Ensemble, ils forment un bon duo, un peu comme le Ying et le Yang! Les autres personnages sont tout aussi colorés. On a l’oncle de Fuka qui est un genre de hippie à l’apparence de Frank Zappa et la tante de Fuka qui est très dominatrice. Ça donne plusieurs moments cocasses qui fait augmenter le côté déjanté de l’histoire.

Une excellente trame sonore

Une des forces du film LOUDER! Can’t Hear What You’re Singin’, Wimp! est la trame sonore. C’est un heureux mélange entre le heavy métal, la J-Pop et le clérical. Encore une fois, tous ces petits éléments font qu’augmenter l’excentricité de scénario! Et la trame sonore est très plaisante à entendre!

Une réalisation bien étrange

Je crois qu’il y a que la réalisation qui m’a déplu par moment. On voit clairement que le réalisateur Satoshi Miki s’est grandement amusé à tourner le film LOUDER! Can’t Hear What You’re Singin’, Wimp!. Néanmoins, je n’aime pas trop la manière dont les plans sont tournés. La caméra va dans tous les sens et elle change de style à plusieurs moments. Heureusement, je n’ai pas trouvé ça si dérangeant puisque ça bonifie l’histoire à certains égards.

LOUDER! Can’t Hear What You’re Singin’, Wimp!

Le film LOUDER! Can’t Hear What You’re Singin’, Wimp! est un excellent divertissement où il faut mettre sur pause son cerveau pour apprécier cette histoire complètement folle. On sent que le réalisateur s’est grandement inspiré de la folie de Sion Sono et Takashi Miike. Le film risque de ne pas plaire à tout le monde puisque c’est assez typique du cinéma japonais (comédie absurde). Mais il faut savoir s’ouvrir à de nouvelles expériences cinématographiques. Ce film propose une histoire complètement explosive et c’est littéralement le cas du dénouement.

Cet article a été publié sur le site web Geeks and Com’.   Sin est un monument du rock, un genre de Marilyn Manson japonais. Il est provocateur, a du charisme et possède une voix puissante. Pour être au sommet de sa force, il s’injecte des stéroïdes afin d’amplifier sa voix. Cependant, ça a un effet secondaire… ses cordes vocales ont explosé en plein milieu d’un concert. À la suite de cet incident, Sin rencontre Fuka, une jeune femme qui essaie de percer dans la chanson. Malheureusement pour elle, Fuka est trop timide pour utiliser le plein potentiel de sa ..
La réalisation
Le scénario et l’histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
User Rating : No Ratings Yet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *